Partagez | 
 

 Valhàlan → "They're taking the Hobbits to Isengard!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valhàlan
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 22

Chemin parcourru
Classe: Archer
Niveau: 3
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Valhàlan → "They're taking the Hobbits to Isengard!"    Sam 20 Juin - 14:05



Valhàlan




âge d'apparence on lui donne une bonne vingtaine, mais en réalité, il a plus de six cent ans.  
sexe masculin
origine il est né à Elsméra et y a passé presque toute sa vie pour ainsi dire.
race c'est un parfait représentant de la race elfique, comme en témoigne ses oreilles et sa grande beauté.
classe archer sans hésitation, il manie les arcs avec une dextérité qui fait des envieux même parmi les siens.
métier prince d'Elsméra, ça compte? Étant le cadet cependant, ce n'est pas l'héritier principal et en théorie, il n'accédera jamais au trône. Sinon voyageur et père de famille.

arme & capacités en bon elfe digne de ce nom, Valhàlan possède une agilité bien supérieure à celle des humains. Il a une souplesse féline qui rivalise avec celle des Taguëls et fait de lui un être particulièrement réactif et doué pour l'esquive. Autrement, c'est un archer, il est donc précis et se doit d'être rapide. Il sait manier les armes blanches, notamment les épées, mais est clairement plus à l'aise avec un arc et des flèches. Il tire loin et juste, aussi méfiez-vous car s'il vous rate, c'est de manière volontaire uniquement -bon on est jamais à l'abri d'un raté, mais chut.
monture il avait 'emprunté' un pégase pour quitter Elsméra, mais il a ensuite renvoyé la bête, se doutant que son propriétaire lui ferait la peau sinon... il sait donc monter, mais n'a pour le moment d'équidé ou autre à sa disposition.
caractéristiques physiques comme la plupart des elfes, Valhàlan est grand (il mesure environ un mètre quatre-vingt-trois ce qui est plutôt pas mal) et surtout particulièrement beau. Ses traits de visage sont fins et sa taille aussi svelte que gracile. Sa peau laiteuse fait la jalousie et l'envie de bien des humaines, de même que ses longs cheveux d'un blond pâle. Il possède quelques petites cicatrices qui témoignent de son passé de guerrier, notamment aux doigts -ce sont là des vestiges de son apprentissage du maniement des arcs. Autrement, sa principale caractéristique reste ses deux oreilles pointues, propres à sa race.

personnalité le Fils — cadet d'une fratrie de quatre garçons royaux, Valhàlan a été à la fois le plus délaissé et le plus chouchouté. Sa mère était en effet très aimante et proche de lui, et ravie que son époux ne se soucie de leur dernier né pour se préoccuper de l'éducation de guerrier et de futurs princes de leurs trois autres fils. Elle donna à Val -et à la jeune Kykei dont elle reçu la charge à la même époque- tout l'amour dont elle irradiait.
Son fils fut choyé et peut-être même un peu trop gâté, élevé dans un cocon ou il ne manquait de rien. Il n'a d'ailleurs pas l'habitude de se voir refuser quelque chose, partant toujours du principe qu'on lui dira oui de toutes manières quoiqu'il demande -il est un peu con. Mais dès lors que sa mère mourut, il en fut brutalement arraché et se retrouva confronter aux taquineries parfois méchantes de ses aînés et à l'indifférence froide de son géniteur. Valhàlan se sentait déjà exclu de n'être que le seul blond de toutes la famille et vivait très mal le décès de sa mère. Cela le força au moins à grandir quelque peu.  

le Prince —  en tant que fils cadet du Roi d'Elsméra, Valhàlan a bien évidemment des responsabilités et une réputation à tenir. Pourtant, il n'est guère ravi de cela. Les affaires royales l'ont toujours ennuyées plus qu'autre chose, il préfère largement aller discuter avec l'éleveur de pégases et jouer avec les enfants des servantes de faire la paperasse et donner des ordres. Pas qu'il manque de prestance oh non, Valhàlan est même capable d'autorité dans le feu de l'action, simplement il n'aime pas ça.
Pour preuve, c'est également un pacifiste qui prône le dialogue et la non-violence -c'est le genre de mec à faire des couronnes de fleur, je dis ça je dis rien hein. Bref c'est une tafiole, dixit ses frères. Il n'a jamais eu l'estime de son père d'ailleurs pour tout cela, n'ayant fait que des maladresses dans sa jeunesse. Pourtant, peut-être que Val ne ferait pas un si mauvais roi, si encore il désirait en devenir un. Il est après tout à l'écoute des autres et désireux d'aider, même s'il n'a parfois pas tellement le sens de réalités. Devenir père l'a déjà aidé à devenir plus mature, peut-être que voyager et découvrir le monde lui fera sans doute le plus grand bien également.

le Père — car oui, bien que son apparence juvénile pour qui ne saurait qu'il est un elfe pourrait surprendre et tromper sur son âge, Valhàlan est bel et bien un père. Il a en effet eut six enfants, plus une fille adoptive qu'il a recueilli tout récemment, ce qui le met dans une joie indescriptible. Il a toujours souffert dans sa famille d'être le cadet, l'ignoré et de ne pouvoir compter sur son père comme il le désirait. Valhàlan a donc été plus que ravi de pouvoir fonder sa propre famille, qu'il a voulu nombreuse et unie. Il est d'ailleurs un très bon père, aimant et toujours très démonstratif avec ses enfants. Ayant perdu sa mère très tôt, il n'a pas eu beaucoup de preuves d'amour plus jeune ni d'encouragement et il ne tient pas à répéter ces erreurs avec ses enfants. C'est pourquoi il se montre très tendre et les félicite toujours. Il n'en reste pas moins sérieux et responsable en ce qui concerne leur éducation et ne tolère pas que ses enfants se comporte mal.  
Ce côté paternel protecteur se ressent facilement, il lui impossible de laisser quelqu'un dans le besoin, il a toujours été du genre à aider les autres, presque trop doux à vrai dire. Il n'y a bien que lorsqu'on s'en prend aux siens qu'il montre les armes et peut devenir alors même cruel dans sa colère. Mais ses enfants sont son bien le plus précieux, il y tient comme à la prunelle de ses yeux.

le Mari — mais avant tout cela, Valhàlan est surtout un homme amoureux. Il brûle littéralement pour sa femme, Kykey, depuis des siècles désormais. Il a grandit avec elle quand l'enfant est venue des contrées des Nord et est rapidement devenu son meilleur ami. Il l'a par la suite épousé et a fondé une famille en sa compagnie, malgré que son père exprime son désaccord à ce sujet. Car pour Val, sa femme passera toujours avant tout le reste. Il est profondément amoureux et a toujours fait en sorte de combler ses désirs, son seul souhait étant de la rendre heureuse.
Romantique dans l'âme -c'est un cliché sur pattes des comédies à l'eau de rose parfois-, il est d'une fidélité absolue également -il ne regarde jamais une autre femme d'ailleurs et pourrait passer des heures à vous vanter les qualités de sa femme avant d'aller pleurnicher après elle- et c'est pourquoi il croit dur comme fer qu'elle est toujours vivante, même si presque cent années se sont écoulées depuis le jour ou il l'a perdu -ce qui pour un elfe n'est pas grand chose. Il ne renoncera pas d'ailleurs avant d'avoir remit la main sur sa femme, peu importe si cela devait lui prendre toute la vie ( de plus, celle-ci pourrait vous confirmer qu'il est un amant exceptionnel, aussi doux que passionné, et toujours plein de petites attentions, mais cela est une autre histoire ~ ).

       
histoire Si vous demandiez à Valhàlan, pour lui sa vie à véritablement commencé du jour ou il a rencontré Kykey. C'était il y a maintenant bien longtemps, bien avant le Massacre de la Garenne et les guerres des Hommes.

À l'époque, Valhàlan était un petit elfe haut comme trois pommes, qui passait ses journées à courir à travers le château et les jardins royaux, bien heureux mais solitaire. Ses seuls compagnons de jeu étaient sa mère, la douce Reine Laebes et un vieux elfe éleveur de pégase chez qui il allait trainer parfois pour jouer avec les poneys et avoir un peu de compagnie. Ses frères étaient tous plus âgés et trop pris par leur éducation pour se préoccuper de leur cadet quant à son roi de père, n'en parlons pas. Mais tout changea quand arriva du fin-fond des terres nordiques une jeune elfe rejetée des siens et recueillit par la Reine -qui secrètement avait toujours désiré une fille. Elle s'appelait Kykey et dès lors Valhàlan s'était mit en tête de devenir son ami. Et comme on n'avait encore jamais dis non au jeune prince, la froideur de la nouvelle arrivante ne l'arrêta guère et il se fit plus collant qu'une sangsue. Il parvint, à force d'acharnement, de douceur et de patience -et d'une bonne dose de madeleines- à l'apprivoiser comme on le ferait avec un chat sauvage.

Quelques années supplémentaires s'écoulèrent ainsi, Valhàlan jouait avec Kykey et restait beaucoup avec sa mère, qui était de plus en plus frêle et fatiguée, affaiblie par une maladie pulmonaire qui la frappa durant un hiver terrible dont Elsméra eut du mal à se relever. La médecine n'y faisait rien et finalement, après une longue lutte, la Reine Laebes finit par s'éteindre sur son lit. Le royaume porta longtemps son deuil et le cadet des enfants royaux en fut le plus affecté. Valhàlan put heureusement compter sur le soutien de sa meilleure amie dans cette phase douloureuse. Il venait d'expérimenté la mort de manière très directe, ainsi que l'abandon. Il comprit alors que la vie n'allait pas toujours dans le sens qu'on le désirait, peu importe à quel point on priait...

L'enfant elfe grandit pour devenir un adolescent, puis un jeune adulte resplendissant. Il fut entraîné au maniement des armes, étonnamment compétent contrairement à ce que beaucoup croyait. Kykey était bien évidemment toujours là et même plus proche que jamais car, les hormones aidant, Valhàlan finit par poser un autre regard sur sa camarde de toujours. Il se déclara et eut la joie de voir ses sentiments lui être rendus. Ils s'offrirent l'un à l'autre, une nuit seuls dans les bains royaux, unissant leur corps dans une étreinte charnelle pour la première fois. Valhàlan ne cacha jamais leur relation, l'exposant fièrement au contraire, et cela malgré la désapprobation de son père. Il défia même son autorité en demandant Kykey en mariage, s'affirmant au nom de l'amour qu'il portait à “la Lune de sa Vie”.

De cette tendre union naquit cinq enfants, qui comblèrent tous de joie Valhàlan. Il était toujours prince, vivant au château avec sa famille et avait des responsabilités en tant que tel, notamment dans les rencontres avec le peuple, étant le favori de beaucoup pour son naturel et sa tendance à ne jamais prêter attention aux manières. Son mariage d'amour avait d'ailleurs beaucoup émus certains Elsmériens, qui réclamait Val en tant que futur roi. Mais le concerné n'avait que faire du trône, sa priorité étant de donner tout l'amour qu'elle méritait à sa femme et d'élever leurs enfants.

Tout ceci est un peu trop beau pour durer, ne croyez-vous pas ?

Alors que Valhàlan et Kykey revenaient d'un voyage diplomatique dans la contrée natale de cette dernière, leur navire fut attaqué et prit dans une tempête. Lorsqu'une vague frappa violemment celui-ci, menaçant de peu de le renverser, Kykey bascula par-dessus le bastingage. Val accouru pour la retenir, mais ne lui resta entre les doigts que le bracelet qu'elle portait et qu'il lui avait offert pour leur deux cents ans de mariage. Impuissant, il vit son monde s'écrouler alors que sa femme se faisait engloutir par les flots. Il fallut la force de six hommes pour le ceinturer et l'empêcher de sauter à sa suite, alors qu'il se débattait comme un diable hurlant le prénom de son épouse à s'en briser les cordes vocales et tendant des mains désespérées vers les flots.

C'est un Valhàlan brisé émotionnellement qui rentra à Elsméra. L'elfe sombrait dans la dépression, alors qu'on lui disait de faire son deuil et d'admettre que Kykey était morte. Mais il s'y refusa toujours et son soutien dans cette épreuve fut ses enfants. Valhàlan se releva pour eux, conscient qu'il n'était pas le seul à pleure celle qui était le roc de leur famille. Il réussi à retrouver un semblant de vitalité pour prendre soin de la chaire de sa chaire, persuadé de plus que sa femme était là, quelque part dans le monde, à l'attendre. Plusieurs expéditions furent menés en mer et dans les contrées du nord d'où ils venaient, mais toujours en vain. On abandonna peu à peu l'espoir de revoir Kykey. Tout le monde, hormis Valhàlan. Presque cent ans s'écoulèrent entre le moment ou il la perdit et celui ou il la retrouva. Maintenant que ses aînés étaient presque des adultes et que ses plus jeunes enfants n'étaient plus de frêles bambins, il estimait pouvoir les laisser le temps de quelques mois, quelques années à peine au plus long, pour leur ramener leur mère.

Il dut cependant mettre ses projets entre parenthèse car eu lieu entre temps le Massacre de la Garenne. Valhàlan dû conduire les troupes elfiques sur les lieux pour ramener les survivants Taguëls. C'est ainsi qu'il rencontra une jeune mère tigre et sa progéniture du nom de Ritchy, qui le prit un peu en figure paternelle par ailleurs. Quand Ritchy disparu après que des braconniers n'aient tué sa mère, Valhàlan sut qu'il devait partir pour le continent. Il avait trop de personnes à ramener, à retrouver. Il embrassa donc ses enfants qu'il confia à son ami de toujours Mel, lui emprunta un pégas pour faire le voyage discrètement et parti. Ainsi commença le périple du prince elfique, à la recherche de son épouse perdue...


       

       

derrière l'écran Bitchies, la stafienne c'est moi.
crédit avatar Legolas - LoTR.
comment as-tu connu le forum ? j'ai un peu aidé à le créer. Juste comme ça hein.
double-compte ? nope 8D
un dernier mot ? POUET

       © epine
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-emblem-sos.azureforum.com
Ritchy
avatar
Messages : 85
Date d'inscription : 19/06/2015

Chemin parcourru
Classe: Taguël Tigre!
Niveau: 2
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Re: Valhàlan → "They're taking the Hobbits to Isengard!"    Lun 22 Juin - 10:10

8DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD

FUIT:
 

(Bah oui toi aussi t'y as le droit trololol ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhàlan
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 20/06/2015
Age : 22

Chemin parcourru
Classe: Archer
Niveau: 3
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Re: Valhàlan → "They're taking the Hobbits to Isengard!"    Jeu 25 Juin - 20:11

....c'est comme ça qu'on dit bonjour à son père? ET LE RESPECT HEIN ?

sinon ma fiche est bâclées mais terminée wala ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-emblem-sos.azureforum.com
Dragon Divin Naga
avatar
Messages : 290
Date d'inscription : 07/09/2012

Chemin parcourru
Classe: Divinité
Niveau:
Expérience:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Valhàlan → "They're taking the Hobbits to Isengard!"    Jeu 25 Juin - 20:29


TE VOICI VALIDE!


OKAY. J'aime. Cette. FICHE. Elle est bien construite, ne se perd pas en blabla inutile et on sait tout ce qu'on veut savoir au sujet de Val, QUE DU BONHEUR EN SOMME! :D
DU COUP;

Félicitation et bienvenu(e) dans cette aventure au sein de Fire Emblem : Shades of Sins!

Tu viens d'entrer dans l'aventure en tant qu'ARCHER de niveau 1. Comme tout le monde, tu démarre avec un trousseau de base! Te voici donc propriétaire d'un Arc en Bronze(15) ainsi qu'un trio de potions! Bon courage à toi pour la suite!

Tu peux désormais aller recenser ton avatar, poster une fiches de liens et/ou un topic de la Griffon-Poste et tenir à jour ton inventaire! Si l'envie te prend, n'hésites pas à passer à la taverne pour une ou deux missions, avant d'enchainer sur un passage en boutique!

Que ta route soit belle et parsemée d'aventures!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fire-emblem-sos.azureforum.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Valhàlan → "They're taking the Hobbits to Isengard!"    

Revenir en haut Aller en bas
 

Valhàlan → "They're taking the Hobbits to Isengard!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Shades of Sins :: Something :: Votre Eveil :: Personnages Eveillés-