Partagez | 
 

 [Flashback PV. Hellhound] Paresse et Colère, souvenirs d'une amitié.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lana
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 17
Localisation : Ylisse

Chemin parcourru
Classe: Voleur
Niveau: 4
Expérience:
4/20  (4/20)

MessageSujet: [Flashback PV. Hellhound] Paresse et Colère, souvenirs d'une amitié.   Mer 15 Juil - 10:20

Comment suis-je revenue à la vie ? Pourquoi ? Que suis-je exactement ? Ce sont les questions qui la hantaient depuis plusieurs jours maintenant, en l’absence de réponse. Ayant été ramené à la vie par un phénomène qu’elle ne comprenait pas, elle errait en vain, vers une destination inconnue. Les seuls repères de son ancienne vie, sa mère et son titre, avaient tous deux disparus en un instant.

Enfin, pour la population, cela faisait bien longtemps que la championne du Khan, Lana, était tragiquement décédée lors du tournoi d’une année passée, son nom avait ainsi pour dire totalement disparu des mémoires. Mais pour la jeune rousse, ce ne sont que quelques minutes qui se sont écoulées entre sa mort et son réveil, comme une rapide sieste. La situation la dépassait, elle avait besoin de trouver de nouveaux repères.

Marchant à petit pas dans Castelong, cette cité immense bâtie à la frontière séparant Regna Ferox et Ylisse, elle se dirigeait lentement, mais sûrement vers la bibliothèque de la ville, dans l’espoir de pouvoir trouver des renseignements utiles. Fort heureusement, la ville jouissait d’une des plus grandes du pays, la deuxième si elle ne se trompait pas.

Arrivée devant la porte du bâtiment, elle entra, sans faire de bruit, et se mit rapidement à fouiller les différents rayons de la bibliothèque, bien que difficilement. Il fallait avouer que c’était un lieu où elle avait rarement eu l’occasion de se rendre, son enfance ayant été centrée sur l’apprentissage du combat. Ayant souvent loupé l’école, son niveau de lecture était d’ailleurs plutôt mauvais. Elle savait lire tous les mots et les comprendre, mais elle était très lente pour cela. Lana se mit à soupirer en pensant à tout cela, se disant qu’elle aurait peut-être mieux fait de suivre les conseils de sa défunte mère qui l’incitait à se diriger sur un métier basé sur la science, loin de la violence. Qui sait à quoi sa vie aurait ressemblé dans ce cas ?

Enlevant toutes ces pensées de son esprit, elle se dirigea vers le rayon « R » en espérant trouver des ouvrages parlant de la résurrection, mais elle manqua de se décourager en voyant le nombre gigantesque de livres alignés dans les étagères. Comment était-elle sensée trouver celui qui l’intéressait parmi tout cela ? Même en se dirigeant vers les livres commençant par la syllabe « Res », le choix était large : « Restreindre son budget loisir – Une obligation ? » ; « Résistance, les bases pour contrer la magie » ou encore « Résignation T.1 – La fin du début », mais rien qui ne l’intéressait réellement.

Elle allait donc de voir demander de l’aide, même si cette idée ne lui plaisait guère. S’approchant d’un fauteuil où était assise une jeune fille aux cheveux roux, elle voulut demander à cette dernière, mais jeta avant un coup d’œil à la couverture de l’ouvrage qu’elle lisait. Et bien évidemment, le hasard faisant bien les choses, elle lisait un livre traitant de la résurrection et du phénomène des « Ombres ».

« Excusez-moi, Mademoiselle, pourrais-je vous emprunter temporairement votre livre ? C’est pour une utilisation rapide, mais néanmoins de grande importance ! »

Lui dit Lana, lui adressant un sourire un peu forcé, mais essentiel pour ne pas inquiéter son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

MessageSujet: Re: [Flashback PV. Hellhound] Paresse et Colère, souvenirs d'une amitié.   Mer 15 Juil - 20:55


Souvenirs d'une amitié
Paresse & Colère


Pendant longtemps je me suis sentie comme un chien errant –peut-être que le terme de renard errant aurait été plus juste, mais je ne suis pas à l’origine de toutes ces expressions à la con. Je me sentais comme si j’avais tout perdu, alors que je n’avais perdu que ma sœur. Je n’avais jamais réalisé, je crois, qu’elle était si importante à mes yeux. Jusqu’à ce que je la perde. Il parait que c’est toujours comme ça. Et franchement c’est con. Le plus con, c’est surtout que je l’avais perdue à cause de cette rage incessante en moi, et qu’elle n’en était que plus présente en moi à présent. Putain d’ironie.

Tout aurait été plus simple si on m’avait laissé crever dans un coin, je n’aurais pas souffert. Je n’aurais pas encore plus envie de butter quiconque me fait chier pour des phénomènes que je ne comprends pas. Je ne serais pas là à errer dans les rues, en souffrant de ce vide qui me hante depuis qu’elle est morte sous mes yeux.

J’avais vraiment besoin de cogner quelqu’un pour que ça aille mieux.

Et c’est ce que j’ai fait. Totalement gratuitement j’ai tabassé un mec qui ne me revenait pas. Juste comme ça, parce que je n’aimais pas la façon dont il me regardait. Mais j’étais bien consciente que même si je tabassais tous les cons du coin –et j’étais intimement persuadée qu’il y en avait beaucoup- cela ne m’aiderait pas plus. Cela ne me rendrait pas ma sœur, et cela ne m’aiderait pas à comprendre non plus. Heureusement pour moi, frapper les gens et les insulter plus qu’ils ne le méritent n’était pas ma seule passion dans la vie. Il y avait la littérature aussi.

Et j’avais besoin de réponses. Fort heureusement ici, à Regna Ferox, contrée ou j’avais trouvé refuge, existait une grande bibliothèque dans laquelle je pouvais venir me renseignée…A la condition que je ne frappe ou n’insulte personne dans ce lieu. A supposé que je sache me contrôle, j’aurais des réponses. Alors, c’est déterminé que je suis entrée dans l’immense bâtisse et que j’ai commencé à chercher un ouvrage qui saurait me renseigner.

« Résurrection et phénomène des Ombres » semblait en être capable. Il s’avère qu’il ne s’agissait au final que d’un ramassis de conneries écrites par un mec qui ne connaissait pas son sujet et qui n’avait très certainement jamais rencontré un mort vivant –beau nom pour me définir n’est-il pas ? Ni même une ombre. J’étais sur le point de claquer ce maudit bouquin qui m’avait fait espérer et de le balancer sans ménagement à travers la pièce en visant la fenêtre pour lui faire faire un petit tour à l’extérieur lorsque je me suis rendue compte qu’on essayait de me parler. Et merde. Elle disait quoi ?

« …Hein ? »

Il faut noter l’élégance de mon interrogation balancée sans ménagement ni politesse. La vie en société c’est vraiment pas fait pour moi. Pour me faire pardonner, j’ai tout de même fait l’effort d’essayer de me rappeler ce qu’elle avait pu dire. Elle voulait le livre, non ?  Et puis merde si elle le voulait pas elle n’a qu’’à pas le dévorer des yeux aussi, ça porte à confusion quoi merde !

« Tu veux le torchon ? » demandais-je alors en désignant le bouquin d’un signe de tête. « Ça vaut que dalle. L’auteur connait pas son sujet. Une suite de conneries, ce bouquin. »

Ainsi fut faite ma déclaration avant de le balancer derrière mon épaule, totalement désintéressée de son sort.

Oui à part ça la sociabilité je sais ce que ça veut dire.
Revenir en haut Aller en bas
Lana
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 17
Localisation : Ylisse

Chemin parcourru
Classe: Voleur
Niveau: 4
Expérience:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: [Flashback PV. Hellhound] Paresse et Colère, souvenirs d'une amitié.   Jeu 16 Juil - 9:03

Lana lâcha un long soupire en se rendant compte que son interlocutrice ne l’avait visiblement pas écoutée. La seule réponse à laquelle elle eut droit fut un simple « Hein ? » , démontrant le fait qu’elle n’avait sûrement rien à faire de ma demande. Fixant le livre des yeux, comme pour lui indiquer l’objet de sa requête, elle finit visiblement par tilter. Malheureusement, sa réponse fut un peu différente de celle que Lana espérait. Après lui avoir appris la pauvreté d’intérêt dont l’auteur avait fait preuve envers son sujet, elle balança le livre derrière elle, tel un vulgaire déchet dont l’on voudrait se débarrasser.

« Zut… »

Chuchota-t-elle, cachant son énervement. D’ailleurs, la jeune fille semblait plutôt énervée, sûrement le résultat de la perte de temps occasionnée par la lecture de ce titre. La rousse savait bien que toute personne pouvait lire un ouvrage sans être jugée, mais elle ne pouvait que se demander ce qui l’avait poussé à s’intéresser à ce livre. Elle ne la connaissait pas, mais elle n’avait pas l’air d’une scientifique ou d’une historienne, alors pourquoi cet ouvrage en particulier lui avait attiré l’œil. Surtout que d’après ce qu’elle avait compris, cela fait plus de deux ans que Grima, le Dragon Déchu, avait été exterminé, mettant ainsi fin à la vie, si l’on peut appeler cela comme ça, de toute Ombre.

« Hmm… Pourquoi tu t’intéressais à ce livre au fait ? Tu es un peu renseignée à ce sujet ? Si c’est le cas, j’aimerais pouvoir te poser quelques questions, enfin, si ça ne te dérange pas. »

Lui demanda Lana. Elle se demandait dans le cas contraire comment elle allait pouvoir trouver des informations potables à ce sujet. Peut-être que se rendre à Ylisse pourrait lui permettre de répondre à ses questions, le pays ayant été la cible première des Ombres. De plus, c’est là-bas que se trouvait le groupe de combattants qui avait affronté et vaincu Grima et son armée, d’après les rumeurs.

Lana, perdue dans ses pensées, se mit à lever la tête et à regarder la rousse en se rendant compte qu’elle ne s’était pas encore présentée.. Sa mère aurait été là, cela ferait longtemps qu’elle se serait prise un coup de louche sur la cafetière. C’était une punition douloureuse, mais qui fonctionnait plutôt bien.

« Au fait, mon nom, c’est Lana. Et toi ? Désolé de ne pas m’être présenté plus tôt. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

MessageSujet: Re: [Flashback PV. Hellhound] Paresse et Colère, souvenirs d'une amitié.   Ven 17 Juil - 22:12


Souvenirs d'une amitié
Paresse & Colère


J’avais franchement les nerfs à vifs. A tel point que je me disais que j’aurais dû balancer ce livre dans la tronche de la bibliothécaire, juste parce qu’elle le méritait. On n’a franchement pas idée de garder un livre qui ne traite pas du tout de son sujet dans son établissement ! A se demander à quoi elle était payée, celle-là. A regarder les gens lire ? Y’a franchement des coups de poing qui se perdent, putain. Bon après j’aurais pu aussi le balancer dans la tronche de la fille qui le voulait. J’aurais pu, ça aurait été gratuit et ça m’aurait fait du bien. Mais je l’ai pas fait. Elle était comme moi, elle voulait des réponses. Même si c’est bizarre, quelque part, de vouloir ce genre de réponses.

Et surtout de les vouloirs au point d’interroger une parfaite inconnue. Bon après, c’est peut-être parce que je suis une grosse bourrine qui n’aime pas les gens que je ne l’aurais pas fait. Il faut que je me renseigne sur les conventions sociales, ce qu’il faut faire et ne pas faire tient. Je suis sure que ça pourrait être utile un jour. Même si je sais déjà les bases. Comme par exemple que c’est mieux de réponses aux questions qu’on nous pose. Et se présenter. J’aurais pu lui faire la remarque si elle ne l’avait pas fait derrière d’ailleurs. C’est con, d’ordinaire c’est à moi qu’on dit de surveiller mes manières. Pour une fois que j’aurais pu le faire.

« Hellhound. C’est pas très commode mais je mords pas. Bon à la rigueur je frappe mais… »

Mais elle s’en fous et c’est pas forcément très sympa de balancer ça comme ça. Bon okai pour moi c’est sorti sur le ton de la conversation, mais je crois dans les oreilles d’une personne normale ça pourrait peut-être éventuellement presque sonner comme une menace. Alors ouais je vais fermer ma gueule parce que je pense que j’ai assez vu les autorités comme ça. Pour cette semaine, du moins.

« Bref, on s’en tape. J’essayais de trouver des infos parce que... Ca ca me regarde. Le fait est qu’on trouve des infos nulle part, ou c’est des putains de conneries. J’ai lu un tas d’inepties sur le sujet mais rien de concret. En gros, vie après la mort dans un monde meilleur, renaissance sous une autre forme, toutes ces conneries classiques. Avec des théories de 500 pages et plus ! Je sais pas toi, mais moi c’est pas ça qui m‘intéresse. »  

Tournant la tête sur le côté, je n’ai pu m’empêcher de me mordre la lèvre, tellement toute cette histoire commençait à m’agacer. Il m’était arrivé un truc, ce jour-là, ce putain de jour où je suis revenue à la vie. Et j’avais jamais rien trouvé pour m’aider à l’expliquer. Et franchement, je commençais à trouver le temps long, dans ce monde sans ma sœur. Dans ce putain de monde où j’ai causé sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Flashback PV. Hellhound] Paresse et Colère, souvenirs d'une amitié.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback PV. Hellhound] Paresse et Colère, souvenirs d'une amitié.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Souvenirs de Canadiens de Montréal gratuit
» Forum Le royaume des souvenirs en Dessins Animés
» Flashback !!!!
» Hailee - Quand les souvenirs s'emmêlent, les larmes reviennent et le chant des sirènes.
» Avis le Royaume des Souvenirs en Dessins Animés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Shades of Sins :: playthough :: Carcasse de Grima-