Partagez | 
 

 Why are you running away ? [Yst]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

MessageSujet: Why are you running away ? [Yst]   Mar 21 Juil - 12:45


Why are you running away ?
Yst & Hell


J’avais un besoin fou d’oublier. Tout oublier. Cette putain de vie, cette putain de mort et cette putain de résurrection à deux balles qui me faisait vivre dans un monde sans ma sœur. J’avais besoin d’oublier ma colère contre le monde également. Mais plus les jours passaient, plus les heures s’écoulaient et plus elle me consumait. Je n’arrivais pas à comprendre ce qui m’arrivait, mais je comprenais bien que si un jour je tenais le responsable, il passerait un mauvais quart d’heure. Je crois que je serais même capable de le tabasser à mort. Ça m’est déjà arrivé, et je ne suis pas incapable de le refaire. Alors si je trouvais ce putain de responsable…

Fermer les yeux. Respirer un bon coup. Et ne plus y penser. Ne pas oublier que je ne voulais pas repenser à ça, que je voulais laver mes idées et assainir mon esprit, le désinfecter de toutes ces pensées de merde. Et vous savez ce qui est bon désinfectant ? L’alcool ! Sans oublier que nombreux sont les bonnes tavernes de Regna Ferox. Sans doute aurais-je atterri dans cette contrée pour les tavernes, si cela n’avait pas été pour le travail –encore que je pourrais trouver mieux que des bateaux si je cherchais pour de vrai.

Dans l’optique de bien réussir ma journée et de me réveiller le lendemain avec un bon gros trou de mémoire comme je les aime, je n’avais avalé pas moins d’un verre et demi quand un bataille a éclaté dans l’endroit – et le comble, c’est que je n’avais ni orchestré ni participé à la bataille. Curieuse, amusée, je regardais ces deux hommes se foutre sur la gueule. Dans un grand élan de sociabilité –probablement même dû à mon niveau d’alcool, bien que cas comparé à mes habitudes- j’avais même commencé à commenter avec mon voisin, que je ne connaissais ni d’Eve, ni d’Adam (même si c’est une expression de merde ça aussi).

« J’dirais que le maigrichon va foutre une raclée à l’autre. Qu’est-ce que t’en pense ? »

Revenir en haut Aller en bas
Yst
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 20
Localisation : Un coin mais paumé comme pas possible.

Chemin parcourru
Classe: Epéiste
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Re: Why are you running away ? [Yst]   Dim 26 Juil - 17:27

"Passez le bonjour à mon frère."

Il hocha la tête en souriant et sortit de l'échoppe. L'Ancien lui avait fait faire le voyage depuis Astria afin de venir en aide à l'un de ses petits frères. Ce dernier tenait également une forge, mais les artisans -si on pouvait les nommer ainsi- demandaient une sérieuse mise à niveau dans le domaine du forgeage. Il n'y avait eu aucune commande depuis bientôt deux semaines, le déplacement ne le dérangeait aucunement. Bien au contraire, cela l'occupait, lui permettait d'oublier quelques-uns de ses problèmes, en particulier, cette période vide en travail.

Il avança jusqu'au coin de la rue avant de se stopper et de balayer les alentours du regard. Le seul problème, à présent, était la façon de laquelle, il organiserait sa fin de journée. Ce n'était pas tout les jours qu'il pouvait s'autoriser un déplacement en Regna Ferox, encore moins jusqu'à Fort Ferox, sa capitale. Il aurait pu aller visiter l'arène mais cette idée ne l'enchantait guère. Peut-être une petite promenade hors de la ville, mais encore fallait-t-il en sortir. Adossé à un mur, il continuait à réfléchir. Il n'allait tout de même pas tourner en rond pendant le restant de la journée. Le frère de l'Ancien l'accueillerait volontiers pour la nuit, mais s'il revenait dès à présent sur ses pas, sans doute sauterait-t-il sur fourneaux et accomplirait le travail des apprentis. Cela, il ne pouvait se le permettre, autrement, ils n'apprendraient jamais.

Une idée, qui lui parut brillante, lui vint à l'esprit. Un seul endroit lui permettrait de s'occuper. Une taverne. L'ambiance l'empêcherait de s'ennyuer et puis, il pourrait potentiellement faire parler de lui. L'étoile montante de l'escrime devait être connu de tous et dans chaque pays. Au pire des cas, il finirait totalement ivre. Quoiqu'il en serait, sa journée promettait d'être ambiancée. Il se décolla du mur et reprit sa marche. Il scrutait le moindre écriteau à la recherche d'un établissement digne de l'accueillir. Après quelques minutes de marche, sa recherche aboutie enfin. La taverne qui se dressait devant lui, semblait plus que correcte -selon ses critères, tout du moins.- Il se tint droit, le regard confiant, la main sur le manche de son arme et entra.

Malgré la magistral entrée qu'il s'efforça de faire, peu de personne tournèrent la tête à son arrivé. Tous étant trop occuper à boire, à manger, à parier et autres activités du même genre. D'un pas assuré, il se dirigea vers le comptoir où il écarta un tabouret afin de s'y faire une place. Le tavernier termina de servir un client avant de lui demander, en parallèle de la préparation d'une autre commande.


"Qu'est-ce que ça sera ?"

"Une hydromel. Votre meilleur."


D'un geste précis. On posa une chope devant lui qui fut aussitôt remplie. L'attrapant, il s'adossa au comptoir. À présent, il n'y avait plus qu'à attendre.

Il écoutait les discussions à droite, à gauche. On y parlait de tout et de rien. Il attendait patiemment que quelque chose retienne son attention, mais en vain. Après près d'une heure, rien digne d'intérêt n'était sorti du lot. Il se retourna, assez déçu, face au comptoir et vida d'une traite ce doux breuvage qu'il affectionnait tant. Certes, de meilleures circonstances ne le rendrait que plus appréciable encore mais en boire était déjà mieux que rien. Faisant signe, on vint remplir sa chope. Un profond ennui s'empara de lui, il s'apprêta à vider à nouveau son hydromel afin de quitter les lieux, lorsque de violents éclats de voix vinrent à se faire entendre. Les choses devenaient enfin intéressante. Une bagarre, typique de ce genre de lieu avait éclatée. Celle-ci opposait un homme assez maigre à un autre d'un gabarit déjà plus imposant. À ses côtés, on commenta sur les chances de victoire, du combattant le moins épais. Il laissa quelques secondes passées afin d'observer le début des hostilités avant de conclure.


"Il est plus torché que l'autre. Normal, qu'il ait plus de chances."

Alors qu'il portait sa coupe à ses lèvres, il se figea instantanément. Cette tonalité de voix, il la reconnaîtrait entre mille. Tournant lentement la tête, ses craintes se confirmèrent lorsque son regard se posa sur la personne présente à ses côtés. Il était aux côtés d'une femme. Son cœur commença à s'emballer tandis qu'il restait parfaitement immobile en la fixant... L'avait-t-elle vue ? Avait-t-elle adressée cela dans le vent en espérant une réponse ? En tout cas, il devait s'éloigner d'elle et vite. Se mouvant le plus lentement possible, comme si cela lui permettait de passer inaperçu aux yeux de la jeune femme, il posa sa chope sur le comptoir et, toujours en la fixant, il se dirigea vers la sortie. Lorsqu'il dû traverser son champ de vision, son corps commença à être pris de violent tremblement. Personne ne prêtait attention à son comportement des plus étranges, il trébucha sur une chope qui s'était retrouvée au sol, et pour cause, le combat qui avait lieu. Il se redressa rapidement et posa son regard sur elle. Elle qui le fixait à présent. Terrifié et pris de panique, il manqua de trébucher à nouveau tant il se releva maladroitement puis il passa la porte en courant alors qu'un nouveau client entrait. En cet instant, une seul pensée occupait son esprit : Mettre un maximum de distance entre cette femme et lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Why are you running away ? [Yst]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (f) Ebba Zingmark + I'm poison running through yours veins
» gps pour running

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Shades of Sins :: Regna Ferox :: Fort Ferox-