Partagez | 
 

 {Flash-Back} GO AWAY, YOU! || Ashveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Venn
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 20/07/2015

Chemin parcourru
Classe: Mage Noir - Glace
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: {Flash-Back} GO AWAY, YOU! || Ashveil   Dim 2 Aoû - 20:15

GO AWAY YOU
WHAT? BEING A PRINCE? BUT WHY ME?
Ashveil ✧ Venn
Il n’aimait pas cet endroit ; trop de monde, qu’il disait. Venn n’ayant absolument aucune patience ces derniers temps – surtout depuis l’accident de Judicaël -, il peinait à se tenir tranquille, la pression trop forte sur ses épaules de mage noir l’empêchant de réfléchir de façon cohérente. Ses parents sont là, aussi. Enfin, là est un bien grand mot. Sa mère est perdue dans ses pensées, à parler à un Judicaël inexistant –lorsqu’elle ne confond pas Venn avec ce dernier – et son père est au chevet de cette dernière, tâchant de prendre soin du peu de la personnalité de son épouse qu’il reste dans ce corps-ci. Soit, pas grand-chose.

Venn voit ce spectacle pitoyable d’un œil mauvais, noir. Au fond, il s’en veut. Certes, il n’aurait rien pu faire pour empêcher son frère de se prendre ce coup de lance mal placé en pleine tête, lui qui était bien trop loin de Judicaël à ce moment-là… mais il ne voit pas les choses sous cet angle. Pour lui, il a échoué, échoué en tant que frère ainé, échoué en tant que fils. Il devait protéger le cadet, tout comme Ashveil devait les protéger tous les deux. C’était logique, non ? Tout c’à quoi se rattachait désormais Venn n’était plus que poussière.

D’ailleurs, parlant d’Ashveil, Venn se demandait bien pourquoi il avait voulu réunir les trois membres de sa famille encore en état de bouger ici. Le mage noir étouffe un grondement ; il a un mauvais pressentiment. Il n’aime définitivement pas cet endroit qui le met profondément mal à l’aise. Il sursaute, entendant un sanglot étouffé derrière lui. Sa mère est encore en train de pleurer ; une nouvelle crise de folie passagère, sans doute. Venn est fatigué de cette situation. Il voudrait tant retourner dans le passé, que cette guerre n’éclate pas. S’il avait su que Valldar n’était en fait que le dernier des parasites vénérant Grima, il serait allé, sans aucun doute, mettre un terme lui-même à la vie de ce misérable. Seulement, avec des ‘et si’, on referait le monde, ce qui est chose impossible pour le moment.

Il soupire et décide de sauter de son perchoir improvisé – le rebord intérieur d’une fenêtre – pour aller faire quelques pas à l’extérieur, devant la maison. Enfin, maison est un bien grand mot. Il ne reste de ce terme que des souvenirs poussiéreux et en cendre ; comme le cœur de Venn. Rien ne sera jamais plus comme avant. Tout ça pour une bande d’illuminés n’ayant rien d’autre à faire de leurs maudites vies que de supporter un dragon déchu. Franchement, à quoi ça rimait, tout ça ? Est-ce que ça valait vraiment le coup ? Bien sûr que non et Venn ne pourra jamais cautionner tout ceci.

En attendant, il tourne en rond, désœuvré et il déteste ça. Ne rien faire lui octroi le luxe de penser, chose réellement néfaste pour lui, en ce moment. Il ne doit pas penser, il doit se concentrer sur quelque chose d’autre, de plus grand. Même s’énerver comme un enfant lui conviendrait, pour peu qu’il trouve matière à hurler.



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashveil
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 24

Chemin parcourru
Classe: Stratège
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Re: {Flash-Back} GO AWAY, YOU! || Ashveil   Ven 7 Aoû - 18:29


Feat
Venn
L'annonce de ma volonté de devenir roi fait quelques vagues dans ma famille...

Go away, you !

Un léger soupir s’échappe d’entre mes lèvres lorsque je prends le chemin de l’appartement de mes parents, celui-là même où j’avais passé une grande partie de mon enfance, avant de me décider à aller faire ma vie ailleurs que dans la boutique de ces derniers.. Cela faisait donc un moment que je n’étais pas venu par ici… Les choses avaient bien changé, malgré tout. Entre la fin de la guerre et les différentes annonces liées à la défaite de notre pays, les rues étaient vides, et il n’y avait pas grand monde au marché, lorsque j’y passai pour suivre une ruelle qui débouchait sur une petite place.
Mon regard tomba cependant rapidement sur Venn, qui semblait tourner en rond devant la maison. Je m’approchai donc de lui pour lui passer une main dans les cheveux tout en le saluant.

- Salut, petit frère. Je suis content de te revoir, ça faisait un moment. Comment vas-tu ? demandai-je avant de me diriger vers la porte de la maison, après avoir entraperçu mes parents dans le salon par la fenêtre ouverte.

Ah, cette maison… Elle par contre, n’avait pas changé des masses. Je reconnaissais encore l’odeur un peu poussiéreuse des vieux meubles et des étagères pleines de livres de comptes de mon père, que je m’amusais à gribouiller lorsque j’étais enfant…

- Bonjour maman. Bonjour père. dis-je doucement pour m’annoncer, avant d’aller embrasser la première sur le front pour lui signaler ma présence, caressant doucement ses cheveux, la peine brillant malgré moi dans mon regard.

Comme elle avait changé ! Ma mère n’était plus que l’ombre d’elle-même depuis ce qui était arrivé à Judicaël. J’avais été mis au courant, bien sûr, et j'étais déjà passé les voir, en coup de vent, sans pour autant être réellement touché par ces évènements. C’était mon frère, bien sûr, et cela m’attristait. Mais la folie de ma mère me touchait d’avantage. Après tout, j’étais plus proche d’elle que de mon frère...
J’invitai d’ailleurs Venn à aller s’installer après avoir pris des nouvelles de mes parents auprès de mon père, ne sachant pas encore réellement comment j’allais leur annoncer ce que j’avais à leur dire.

- Je vous remercie de m’accorder un peu de votre temps. Je ne sais pas si avec les.. récents évènements, commençai-je, ne souhaitant pas réellement parler de l'état de Judicaël devant ma mère, vous vous êtes tenu au courant de ce qui allait se passer pour notre pays… Mais il a été décidé que la nation qui a été créée sur les terres qui nous ont été enlevées il y a peu va nommer elle-même un dirigeant pour notre pays. Une monarchie non-héréditaire, puisque le pouvoir se passera dans la famille, mais pas de parent à enfant...

Je fis une petite pause, avant de me décider dire réellement ce que je souhaitais leur annoncer.

- Tout le monde à sa chance de devenir Roi, et je compte la saisir. Je veux aider notre pays à remonter la pente, et… je voulais vous tenir au courant de mes intentions, puisque si j’y parviens, vous ferez partie de la famille royale, avec moi.
Pardon pour le retard. >_< J’espère que ça te va !
Si jamais, n’hésite pas à me demander d’éditer. =)



__________________________________



Je rendrai à mon pays sa gloire d'antan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimi-azna.deviantart.com/
Venn
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 20/07/2015

Chemin parcourru
Classe: Mage Noir - Glace
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Re: {Flash-Back} GO AWAY, YOU! || Ashveil   Mar 1 Sep - 11:11

GO AWAY YOU
WHAT? BEING A PRINCE? BUT WHY ME?
Ashveil ✧ Venn
Lorsque son frère ainé l’avait salué en passant une main dans ses cheveux, Venn avait d’abord râlé, pour la forme. Puis, les choses allant, il avait suivi ce dernier jusqu’à l’intérieur de la maisonnée au cœur de laquelle tant de souvenirs demeuraient gravés – et le serait sans doute à jamais. L’espace d’un instant, Venn se revoyait même, tout petit, galoper sur ses jambes encore malhabiles derrière Ashveil, dans le seul but de vouloir l’imiter et devenir un jour comme lui. Les frasques de l’enfance, ni plus, ni moins. Cela ne lui arracha même pas un sourire. Il était fatigué. Le jeune mage n’avait plus envie de lutter. Sitôt qu’Ashveil aurait fait sa déclaration, il se promettait d’aller se coucher. Dormir pour oublier était encore la meilleure solution qu’il avait trouvée.

Un soupir lourd passa ses lèvres tandis qu’il regardait cet homme, qui le dépassait en taille, prendre la parole devant leurs parents. S’il n’écouta que d’une oreille distraite le commencement de ce discours répétitif et qu’il connaissait déjà par cœur – pour l’avoir vécu lui-même, ce qui laissait des traces plus coriaces que n’importe quelle autre ici-bas dans les êtres de chairs et de sang – la seconde éveilla chez lui une certaine curiosité. D’un geste, il se remit droit, lui qui était presque avachi sur sa propre masse, les jambes fléchies et le regard dans le vague accompagnant ses épaules molles.

Impossible. Il devait avoir mal entendu.

« … Pardon ? »

Non pas qu’il n’était pas au courant des nouvelles … ‘mesures’ – il ne voyait guère comment désigner ces choses autrement – puisque la plupart des survivants de la guerre, du côté plegien pour ce qu’il en savait, ne parlait que de ça. Devenir Roi. Bwah, quel triste objectif que voici ! Jamais ô grand jamais Venn n’accepterait de prendre sur ses épaules une charge telle. Il n’était pas fait pour commander, il le savait, aussi laissait-il largement le champ libre à tous les illuminer qui voudrait tenter leur chance, à sa place.
Seulement… Les mots de son ainé l’arrachèrent à ses pensées là. Il voulait… Il voulait devenir Roi ? Non. Non, il n’avait pas le droit ! Venn le refusait corps et âme.

« Tu te fous de nous ou quoi ?! T’es conscient de ce que ça implique, au moins ? »

Si, encore, la charge royale n’avait imputée qu’à Ashveil, probable que Venn n’aurait rien dit et aurait laissé son frère faire son chemin sans chercher à l’en empêcher davantage. Mais là, étant donné qu’il risquait de se retrouver lui-même concerné, c’était une chose qu’il ne pouvait tolérer. Certainement pas. Et s’il fallait qu’il hausse le ton, alors il le ferait.

« Tu veux nous emprisonner à la tête d’un pays qui a vénéré une espèce de lézard maudit et causé des dégâts parfois irréversibles ?! T’es complètement cinglé ! T’as pas le droit ! »

De plus, il pensait à ses parents. Jamais ni son père, ni sa mère ne pourrait supporter une couronne et le poids de cette dernière. Ceci voulait donc dire que s’il arrivait quelque chose à Ashveil... C’était lui qui prendrait les rênes du pays. Et ça, plutôt mourir.



© Starseed


HRP : PARDON DU RETARD AUSSI QAQ
Alors, ton post est super, tu me vends déjà du rêve 8D ♥
(juste, Judicaël n'est pas mort mais profondément endormi suite à son choc à la tête et personne n'arrive à le réveillé, les mages et les guérisseurs le maintiennent en vie grâce à la magie maiiiiis il n'est pas encore mort/pan pardon ;_; )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashveil
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 24

Chemin parcourru
Classe: Stratège
Niveau: 1
Expérience:
1/20  (1/20)

MessageSujet: Re: {Flash-Back} GO AWAY, YOU! || Ashveil   Lun 21 Sep - 11:54


Feat
Venn
L'annonce de ma volonté de devenir roi fait quelques vagues dans ma famille...

Go away, you !

Je m’attendais bien sûr à une réaction de la part de mon auditoire, mais l'éclat de mon jeune frère me fit pousser un soupir discret. C'était à partir de maintenant que les choses allaient se corser.

- Si tu tiens tellement à ce que je le répète, Venn, commençai-je en me tournant en partie vers lui,  je souhaite me présenter pour devenir Roi.

Les paroles de mon frère me firent cependant froncer légèrement les sourcils. Conscient de ce que cela impliquait... Me prenait-il pour un idiot qui n'avait pas réfléchi une seule seconde à ce que cela allait faire pour notre famille ?

- Je suis très sérieux, et je sais parfaitement ce que cela implique, j'y ai longuement réfléchi. C'est justement pour ça que je viens vous l'annoncer, plutôt que de me présenter et de vous mettre devant le fait accompli sans autre forme de procès.

Je lançai un regard à mon père, celui-ci se contentant de caresser la main de ma mère sans mot dire, comme s'il semblait attendre que j'ai résolu le problème avec Venn avant de donner son avis. Et je ne pouvais hélas pas attendre grande chose de la part de ma mère pour le moment. Un léger grondement m'échappa lorsque mon frère reprit la parole une nouvelle fois, et je muselai soigneusement mon envie de le bâillonner pour ne plus avoir à l'entendre. Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, et il ne m'avait pas spécialement manqué, les retrouvailles n'étaient pas forcément agréables...
Je ne m'étais jamais réellement intéressé à lui, qui était bien plus jeune que moi, mais... apprendre de cette façon qu'il rejetait le Dragon Déchu... Je m'étais de toute façon préparé à le rejeter aussi, en apparence. Après tout, ils ne nommeraient jamais quelqu'un qui le vénérait aussi, pas après ce qu'il s'était passé... Mais ce n'était jamais agréable.

- Venn... repris-je en me pinçant l'arrête du nez, tout en inspirant profondément pour ne pas perdre mon calme. Ce n'est pas une question de droit. Je veux que ce pays se relève de ce qui s'est passé. Je souhaite l'aider du mieux que je peux, et j'ai suffisamment confiance en mes capacités pour me présenter en tant que Roi, justement pour ne pas refaire les erreurs passées. Je ne pense pas qu'à moi, mais à tout les habitants de Plegia. Nous sommes détestés par les autres contrés, nous n'avons plus rien et nous mettrons sans doute des années à nous reconstruire. Je refuse de rester sans rien faire, alors que je peux parfaitement aider mon pays de cette manière. Je ne vous emprisonne en rien, Venn. Ce pays qui a vénéré ce "lézard maudit", comme tu dis, est aussi le tien.

Je laissai passer un léger silence pour ne pas finir par hausser la voix, même si je sentais que cette conversation n'allait pas se terminer là.

- J'aimerai que tu ais confiance en moi et en mes capacités, je ne compte pas abandonner le trône pour le céder à toi ou à nos parents dans des années proches, je sais qu'en devenant Roi, vous prendrez par la même des titres de noblesse. Tu as encore du temps devant toi, tu es jeune, et rien ne me dis que tu ne changeras pas d'avis à un moment ou à un autre sur cette situation.

Je poussai un nouveau soupir, avant de rajouter :

- Et puis, rien ne te dis que je vais effectivement l'être. Je veux me présenter, mais je ne serais peut être pas choisi...
Aaah oui, en effet. J'ai pas relu ta fiche avant de faire le Rp, c'pour ça. *mur*
Ça a été édité !



__________________________________



Je rendrai à mon pays sa gloire d'antan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimi-azna.deviantart.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: {Flash-Back} GO AWAY, YOU! || Ashveil   

Revenir en haut Aller en bas
 

{Flash-Back} GO AWAY, YOU! || Ashveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Shades of Sins :: Plegia :: Capitale :: Ruelles-